Un bon plan marketing

Quel entrepreneur ne souhaite pas disposer du bon plan marketing qui lui assurerait une augmentation de ses ventes, redorer son image et donner confiance au public ? Le hic, c’est que parfois, sur le plan pratique, on n’arrive pas toujours à bien mettre en place ce fameux « bon plan marketing ».

Quel bon plan marketing choisir ?

Si vous êtes patron, entrepreneur ou autoentrepreneur, il est toujours temps de vous poser cette question et chercher les réponses. Il y va de l’avenir de votre entreprise. Alors, pour commencer, sachez qu’aujourd’hui, on ne communique plus de la même manière que l’année dernière, car la pratique du marketing évolue à une vitesse grand V. Cela est dû à la progression de médias sociaux, des appareils mobiles, bref, au Web. De nos jours, la communication, essentielle au marketing, n’est pas seulement bi-directionnelle, elle est multi-directionnelle. Et il faut admettre qu’il n’est vraiment pas facile de rester au top et d’être constamment performant dans un contexte en perpétuelle évolution. Donc, pour la mise en place d’un bon plan marketing, certains préconisent les anciens 4 P, considérés comme obsolètes pour certains, mais qui peuvent toujours servir, bien sûr, revisités et actualisés. Les 4 P pour produit, prix, promotion et place doivent être au coeur de la rédaction de votre plan marketing.

Objectifs, marchés et publics-cibles

Si un plan marketing répond à des objectifs d’affaires, c’est qu’il est bon. De quels objectifs est-il question ? Essentiellement l’augmentation du chiffre d’affaires et des ventes, celle de la notoriété de la marque, du produit ou d’un service et la réduction des coûts d’opération, de recrutement et autres dépenses. Les autres objectifs doivent être de travailler à la fidélisation de la clientèle, à l’augmentation du revenu par type de clients et à l’amélioration de la perception de certains segments du marché sur vos produits ou services. Puis vient l’identification du client-type. Quel est le vôtre ? Est-ce que vous savez quel genre de client serait attiré par votre produit ou le service que vous proposez ? Car dites-vous bien qu’il n’existe aucun produit au monde qui ait l’adhésion de tout le monde. Les marchés-cibles sont également à définir, pour savoir où vos projets auront le meilleur retour sur investissement et où vous tailler une part du marché.

Définissez vos atouts ou votre avantage concurrentiel

Sachant qu’il est impossible que votre produit ou service ne peut plaire à tout le monde, vous devez vous demander la question la plus cruciale peut-être d’un bon plan marketing : « quels sont les atouts de mon entreprise ? » En d’autres termes, qu’est-ce qui vous démarque des autres ? Qu’est-ce qui fera que vous allez vous faire remarquer, que l’on vous choisit vous et non un de vos concurrents ? Qu’est-ce qui vous rend unique ? Peut-être que c’est votre situation géographique, ayant pignon sur rue, peut-être l’un de vos employés qui est une pointure dans son domaine (cuisine, informatique, etc.). C’est cela la force de votre produit ou de votre service, l’élément fondamental de toute entreprise.